Lombalgie et grossesse

05 Février 2014

La moitié des futures mamans souffrent de mal de dos pendant la grossesse.


Le phénomène, certes classique, peut devenir très gênant si on ne limite pas les dégâts. Conseils.

Il n’est pas rare que cette période merveilleuse soit gâchée par des douleurs vertébrales. Si la colonne lombaire féminine est peut être plus cambrée, cette tendance s’accentue au cours de la grossesse.

C’est une période de fragilité vertébrale qui s’accentue après le 5ème mois avec la prise de poids et l’augmentation du volume de l’utérus entraînant inévitablement une hyper lordose lombaire.

Ces douleurs sont aussi provoquées par les estrogènes. Ces derniers entraînent une distension et un ramollissement des ligaments et des tendons qui maintiennent l’utérus. Seul un médecin pourra vous aider médicalement, mais...

Quelques conseils s’imposent :

  • Si vous avez tendance à souffrir du dos, soignez vous, si possible, avant la grossesse !
  • Ne portez plus de talons hauts.
  • Ne restez pas debout immobile. Si vous ne pouvez l’éviter, restez debout en appui sur une jambe et posez l’autre pied sur un marche pied de 15 cm de hauteur. Changez de pieds dès que vous en éprouvez le besoin. Ce geste réduira la cambrure lombaire et limitera les douleurs.
  • Pour ramasser un objet au sol, accroupissez vous en posant un genou au sol.
  • Proposez toujours une béquille à votre dos : avec une main laissée libre, cherchez un appui, pour soulager votre dos.
  • Ne portez plus d’objets lourds.
  • Faites vos courses avec un caddie.
  • Reposez vous couchée sur le coté gauche.
  • Faites une activité gymnique : piscine, gymnastique douce adaptée, ou chez vous adossée contre un mur, essayez de plaquer la colonne lombaire contre le mur en expirant par la bouche.
Pour aller plus loin, consultez les articles de l’INRS :